Archive

Posts Tagged ‘mashup’

“L’annotation vidéo : vers un spectateur émancipé” sur “Le blog documentaire”

May 17th, 2013 Comments off

Retrouvez le compte-rendu de l’atelier de réflexion sur les pratiques d’annotation audiovisuelle qui s’est tenu au LABO de la BNF le 27 février 2013 :

http://cinemadocumentaire.wordpress.com/2013/05/16/lannotation-video-vers-un-spectateur-emancipe/

Morceaux choisis :

“La formidable expansion des usages de commentaire et de manipulation des contenus vidéos sur l’Internet engage à redéfinir notre rapport aux images en mouvement et à interroger plus spécifiquement les enjeux d’une didactique du cinéma à partir d’outils numériques d’annotation”.

“Ces pratiques ont valeur de création dès lors qu’elles cherchent, à partir d’un matériau initial, à inventer de nouvelles formes esthétiques, sous les auspices du remontage, de la citation ou du détournement”.

“Dans un [...] contexte de transmédialité, le rapport de chacun aux contenus audiovisuels se trouve profondément bouleversé, puisque l’image devient désormais un outil d’écriture au même titre que la graphie”.

“La mémoire brute des films projetés se trouve désormais confrontée à l’expérience de la matérialité des films, de leur structure, de leur construction”.

“[Avec l'annotation], on retrouve une idée chère à Jacques Rancière, celle d’un spectateur qui serait en même temps acteur (au sens d’agir) de sa vision, maître des conditions de son savoir et capable de livrer sa propre lecture du film”.

Atelier VISIONNER, ANNOTER, MONTER. Avec ou sans toit, une sélection de films proposés par la BPI sur le thème de l’habitat et de l’urbanisme

October 30th, 2012 Comments off

PROGRAMME IRI – BPI

Du 5 au 8 décembre – Salle de presse, BPI, 2ème étage

Pendant 4 jours les équipes de la BPI et de l’IRI s’associent pour proposer au public de la bibliothèque de fabriquer leurs propres mashup à partir d’une douzaine de documentaires sur l’habitat. Les participants inscrits seront invités à utiliser un nouvel outil de l’Iri permettant de fabriquer des mashup qui conservent leurs liens vers les films d’origine, constituant ainsi autant de portes d’entrées créatives vers le fonds documentaire. Les films peuvent aussi être annotés et taggés par les participants enrichissant ainsi les possibilités de navigation. Les parcours les plus aboutis demeureront accessibles sur les postes de la BPI après l’atelier.
Cet atelier de Mashup proposé du 5 au 8 décembre à la BPI est organisé dans le cadre du projet CineCast, projet du Fond Unique Interministériel (FUI) financé par la DGCIS du Ministère de l’Industrie dans lequel la BPI et l’IRI sont partenaires au coté des principales bibliothèques et archives audiovisuelles, de laboratoires, sociétés technologiques et d’acteurs privés de la diffusion du cinéma sur Internet et les réseaux sociaux. L’ambition sociale et culturelle du projet CineCast est d’explorer de nouveaux modes de lecture et d’appropriation des contenus audiovisuels dans le contexte de réseaux sociaux associés à des outils d’annotation, d’enrichissement et de partage de points de vue par le plus grand nombre.

Inscriptions auprès de : contact@iri.centrepompidou.fr

Conférence VISIONNER, ANNOTER, MONTER. Les nouvelles pratiques du Mashup

October 30th, 2012 Comments off

PROGRAMME IRI – BPI

Mercredi 28 novembre – Centre Pompidou, Petite salle, niveau -1

18h30-20h

La pratique du « mashup » (littéralement purée/mixage) se généralise aujourd’hui sur Internet. Elle procède d’une dynamique amateur favorisée par la disponibilité pour le grand public d’outils de mixage, de montage, d’annotation ou d’effets spéciaux qui étaient jusqu’à présent l’apanage des studios professionnels. Le mashup consiste majoritairement à assembler librement des bouts de documents, souvent prélevés sur Internet et éventuellement d’ajouter un commentaire personnel en sous-titrage, en superposition de texte sur l’image ou en voix off. Le mashup hérite historiquement des pratiques du sampling (composition musicale à base d’échantillons sonores empruntés à d’autres œuvres) mais se généralise à présent à la photographie, au texte, au code informatique, aux ressources du Web. Cette pratique est à bien des titres, le témoin du bouleversement contemporain dans la diffusion des savoirs et soulève à nouveaux frais la question de l’écologie et de l’économie de l’attention. Le mashup, souvent produit à partir d’œuvres protégées, est diffusé quasi-exclusivement sur les grands sites vidéo tels que YouTube dans un contexte juridique qui fait débat. En effet, les mashup peuvent avoir des visées humoristiques, sociales ou politiques ou constituer des hommages ou des détournements des canons de la culture cinématographique ou des contenus télévisuels.
Cette conférence et l’atelier de Mashup qui sera proposé du 5 au 8 décembre à la BPI sont organisés dans le cadre du projet CineCast, projet du Fond Unique Interministériel (FUI) financé par la DGCIS du Ministère de l’Industrie dans lequel la BPI et l’IRI sont partenaires au coté des principales bibliothèques et archives audiovisuelles, de laboratoires, sociétés technologiques et d’acteurs privés de la diffusion du cinéma sur Internet et les réseaux sociaux. L’ambition sociale et culturelle du projet CineCast est d’explorer de nouveaux modes de lecture et d’appropriation des contenus audiovisuels dans le contexte de réseaux sociaux associés à des outils d’annotation, d’enrichissement et de partage de points de vue par le plus grand nombre.

Intervenants :

- Jean-Yves de Lépinay, directeur des programmes du Forum des Images, organisateur du Mashup Film Festival – Sélection de films

- Guillaume Delaperrière (alias Giovanni Sample), artiste – Sampling musical et vidéo

- Lionel Maurel, juriste – Le mashup comme moyen d’auto-défense numérique

- Michael Bourgatte, Télécom ParisTech – La pratique du suédage

- Vincent Puig, Nicolas Sauret, IRI – Les instruments du mashup

- Jacques Puy, BPI – Présentation de l’atelier Mashup à la BPI « Avec ou sans toit »

Inscriptions auprès de : contact@iri.centrepompidou.fr

Festival Cinecast

April 27th, 2012 Comments off

Le Festival CineCast est un festival de films en ligne, qui a la particularité de donner la parole aux internautes-festivaliers en les incitant à commenter et réagir sur le film au fur et à mesure des scènes.
La sélection thématique regroupe 15 longs-métrages, déjà sortis en salles, qui interrogent “les crises de notre temps”.



Le Festival Cinécast se déroule simultanément sur 3 sites de cinéma : AlloCiné, Vodkaster.com et UniversCiné. Ces trois sites ont accrédité 300 de leurs membres les plus actifs. Ces “accrédités” peuvent voir les 15 films de la compétition et sont vivement invités à initier un débat pendant le visionnage du film en postant une “annotation”.
Tous les internautes peuvent néanmoins participer au débat autour des films, après avoir visionné l’extrait concerné par cette annotation, en y réagissant par leurs commentaires.

Le Festival CineCast s’inscrit dans un projet de recherche et développement collaboratif, plus vaste, qui regroupe 17 partenaires : bibliothèques de films, laboratoires de recherche et entreprises privées (dont les 3 sites sur lesquels se tient le Festival). L’une des caractéristiques de ce festival est de tester l’interopérabilité des annotations entre ces 3 sites, et d’étudier a posteriori la façon dont les accrédités et les autres internautes auront annoté et commenté, en fonction notamment du site depuis lequel ils sont inscrits.

Le Festival s’achèvera au Forum des Images du 22 au 24 juin, à l’occasion du Mashup Film Festival qui proposera à ses visiteurs de participer à une expérience originale d’annotation collaborative. L’Institut de Recherche et d’Innovation qui a mis au point l’outil d’annotation du Festival CineCast proposera un dispositif similaire sur des contenus du Forum des Images.

Url des sites web du festival :
http://cinecast.allocine.net
http://cinecast.vodkaster.com
http://cinecast.universcine.com/